La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

  La Radiesthésie : science, art ou métier ?

 

 Nous nous sommes déjà posé la question classique pour savoir si la Radiesthésie est une science, un métier ou un art.

 

  1. Ce ne peut être une activité classée comme science car elle procède par trop de l'empirisme. Elle fait l'objet de méthodes individuelles diverses, tendant toutes au même résultat. On ne peut définir de règle précise quant au processus et à l'état mental de l'opérateur, qui pourrait être testé seulement en énergétique. Cette branche n'est généralement reconnue valable que pour des éléments matériels et non à l'échelle humaine ; comme si I'Homme n’était pas une synthèse de multiples éléments matériels... Ses composants, ses fonctionnements physiques et physiologiques sont en corrélation avec la physique, la chimie et autres sciences reconnues, c'est pourquoi la Radiesthésie peut aider dans le diagnostic et dans l'alimentation ou l’hygiène de vie.

 

  2. On obtient des résultats en tous genres, en nombres considérables et de valeurs très diverses selon les opérateurs. Le nombre d'applications de la Radiesthésie est inouï, selon le goût pour telle discipline ou recherche, selon les aptitudes de chaque chercheur. Plus on travaille, plus on se sent conduit vers une ou autre recherche précise. Il y a loin du sourcier à l‘ajustement d'un traitement pour traiter un sujet pris en particulier. Tout est vibrations et nous cherchons à capter les vibrations pour repérer les accords et les discordances.

 

  3. Il y a un manque réel et évident de rapport entre les façons de procéder et les conclusions à la fin d'une recherche ; vous vous en rendrez compte au cours des exercices pratiques.

 

  Donc, ce n'est pas une science exacte et pourtant les renseignements qu'elle fournit sont très souvent fiables et indéniables...

 

  Pour en faire son métier, il faudrait se spécialiser dans une branche précise. Il y a bien peu de gens qui en font leur activité principale et leur gagne-pain. On peut pourtant l’envisager sérieusement. Mais la Radiesthésie ne répond pas à des règles ou des protocoles caractérisant l'apprentissage d'un métier. Je vais vous former à la pratique de la Radiesthésie, suivant mon expérience, et ensuite vous la pratiquerez avec votre méthode bien personnelle, adaptée à vos aspirations, vos croyances et votre façon de concevoir les rapports entre l’Homme et son milieu. Ceci posé nous permet de classer la Radiesthésie dans la catégorie "art", dans lequel chacun s'exprime avec toute son originalité.

 

  Si vous avez lu ou entendu ailleurs d'autres théories, d'autres façons de procéder, nous ne nous disputerons pas pour savoir où est le vrai, car il y a une vérité pour chacun. Seuls les résultats contrôlés et contrôlables par d’autres, à plus ou moins long terme, peuvent confirmer la thèse que tel ou tel possède un bon mode opératoire (pour le métier) ou joue bien de la baguette ou du pendule (pour l'art) et se trouvait dans un "bon moment" lors de la recherche.

 

  Les premiers exercices proposés peuvent vous paraître très simples, pour ceux qui ont déjà "pendulé", mais dans la répétition des exercices de base jusqu'à la perfection et l’aisance totale, sans crispation, se trouve la clé d'une avance rapide et sûre dans l’art de la recherche radiesthésique.

 

Textes protégés. Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.

 

< Précédent > Suivant